Présentation de l’Association

Objectif

L’association Alpes-Aïr N’Mitaf a pour objectif d’apporter un soutien aux Touaregs et aux populations de l’Aïr et de la région d’Agadez en matière de formation et d’éducation et de tout autre projet spécifique de développement local. 

Historique

Depuis 2004, Alain Morel, professeur de géographie à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, a organisé plusieurs voyages au Niger. Les participants ont ainsi eu l’occasion de visiter la région d’Agadez et le massif de l’Aïr.

Dans le cadre d’un tourisme différent, comprenant des randonnées à pied de plusieurs jours dans l’Aïr, ils ont découvert la vie de ses habitants et leurs traditions. Ils ont été touchés par la précarité des conditions de vie des populations touarègues de ces montagnes et de leurs environs.

Ils ont alors décidé d’aider des étudiants qui leur avaient servi de guide à poursuivre leur formation universitaire.

C’est ensuite la reconstitution du cheptel de Tchicolanène décimé par les pluies en 2007 qui a motivé leur aide. De ces actions est née la création de l’association Alpes-Aïr N’Mitaf, N’Mitaf signifiant “solidarité” en tamachek.

Actions

Cette association est ouverte à tous ceux qui pensent que, par l’éducation et la scolarisation, on peut aider les jeunes touaregs à accéder à une vie plus décente et à participer ainsi à la construction d’un monde plus juste et plus solidaire.

Ses actions prennent place dans l’Aïr à  Souloufet (ou Seloufiet), près d’Iférouane, et dans l’Azawagh à Tchicolanène, au Sud-Ouest d’In Gall :

  • Aide à ces deux écoles primaires du Nord Niger (cantine, fournitures scolaires, réfection de bâtiments et jardin pédagogique).
  • Soutien aux familles d’élèves de ces deux écoles pour qu’elles puissent envoyer leurs enfants qui ont réussi le concours d’entrée en 6° au collège et au lycée.
  • Soutien à des lycéens ou étudiants inscrits à Agadez.

    De plus, depuis une dizaine d’années, l’association a aussi participé aux actions suivantes :

  • Règlement du loyer de 10 étudiants originaires de Tin Telloust, en cours d’études à Niamey.
  • Soutien régulier à des étudiants inscrits en France ou au Maroc.
  • Jumelage des classes de CM 1/CM 2 de Souloufet et de Chabrillan (26400).

Vous pouvez consulter notre plaquette