Crues dévastatrices au Niger – septembre 2020

Le mois d’août marque généralement au Niger la fin de la saison des pluies.

Mais ce mois de septembre 2020, des pluies catastrophiques ont frappé tout le Sahel, entrainant des crues dévastatrices , à Niamey, mais aussi dans l’ensemble du Niger, et même dans l’Aïr. La photo (ci-dessous) montre la situation du kori (oued) de Timia, à quelques heures de piste du désert du Ténéré.

L’Instituteur des Monts Bagzan, que certains d’entre vous ont connu lors de notre passage dans ce massif, à qui était posée la question du bienfait de ces crues pour la recharge des nappes d’inféro-flux qui permettent l’exhaure de l’eau dans les jardins a répondu ceci : « Inondations à Tchirozerine, Dabaga, Agadez, Tabelot et plusieurs autres localités de l’Aïr … Les crues de nos jours dépassent l’inimaginable. Elles font trop de dégâts ». Le conseil communal de la Jeunesse d’Agadez a lancé un appel : « Nous appelons les bonnes volontés à aider les sinistrés ». Nous ne savons pas pour l’instant si les écoles de Séloufiet et de Tchicolanène ont été affectées par ces crues.

Continue reading
Posted in Général | Leave a comment

Une case toute neuve pour les institutrices de Seloufiet

Les institutrices devant leur nouvelle maison
La nouvelle case et son enclos

Seloufiet (Souloufet) est située dans le Nord du massif de l’Aïr, à 7 kilomètres en amont d’Iférouane, dans l’une des régions les plus reculées du Niger. L’école primaire de Seloufiet a été créée en 1995 avec la construction d’une première salle de classe. Aujourd’hui, l’école possède 4 classes en matériaux définitifs et un hangar en fer non couvert. A la rentrée 2019, 83 élèves (44 filles et 39 garçons) sont instruits en français dans cette école.

Continue reading
Posted in Général | Leave a comment

L’épidémie de Covid-19 au Niger

Le Niger a enregistré son premier cas de Covid-19 à la date du 19 mars 2020. Dès le lendemain, le gouvernement a pris des mesures pour éviter la propagation du virus : la fermeture des frontières aériennes et terrestres du pays, la suspension des transports en commun, l’isolement de la ville de Niamey, la fermeture de toutes les écoles et les lieux des cultes, l’état d’urgence sanitaire avec l’instauration d’un couvre-feu à Niamey, l’interdiction des rencontres et des regroupements de plus de 50 personnes (lieux de culte, cérémonies, etc.) et la mise en place des mesures barrières. Les cas de personnes contaminées ont commencé à s’enregistrer à Niamey avec les voyageurs venus de l’étranger avant de se propager dans les autres régions du Niger.

Continue reading
Posted in Général | Leave a comment

L’impact du Covid-19 sur les sites d’orpaillage du Niger

écrit par Dr. Kader Afane (Niamey, Niger)

Dans tous les sites d’orpaillage, les produits alimentaires connaissent une hausse suite aux mesures gouvernementales de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19. La décision de fermer les frontières internationales et d’isoler la ville de Niamey des autres régions (suspension des transports vers les autres villes, interdiction de sortie de la ville) semble être la principale cause de cette augmentation des prix des denrées alimentaires. Sur le site d’orpaillage de Tchibarakaten (région d’Agadez), en plus de la fermeture de la frontière avec l’Algérie, le convoi militaire accompagnant les véhicules de transport des passagers reliant Arlit au site a été suspendu en raison de la pandémie de Covid-19. Cette mesure rentre dans le cadre de la limitation de déplacement des personnes afin de réduire la propagation du Covid-19. L’autorisation d’accès au site est seulement accordée aux camions des marchandises d’approvisionnement (nourriture, matériels) et les citernes d’eau 1. Malgré les mesures d’isolement, le transport des orpailleurs vers le site se réalise actuellement en fraude pour éviter les zones militarisées.

Continue reading
Posted in Général | Leave a comment

Le campement de Tchicolanène

Pourquoi aidons-nous l’école de Tchicolanène ?

Lorsque, à la création de l’association Alpes-Aïr N’Mitaf en 2006, nous avons décidé d’aider deux écoles primaires d’enfants touaregs, nous avons choisi deux écoles créées et gérées par les deux guides qui nous avaient conduits lors de nos pérégrinations dans le massif de l’Aïr, Agak de Séloufiet et Souleymane. Souleymane est-il né à Tchicolanène ? Ce qui est vrai, c’est que ses parents y habitaient.

Continue reading
Posted in Général | Leave a comment

Un musicien touareg d’Agadez chante la paix pour le monde

Qui a voyagé au Niger avec N’Mitaf connait forcément Bombino, notre chanteur touareg préféré. Guitariste de grand talent, il a chanté plusieurs fois pour les visiteurs emmenés dans l’Aïr par Alain Morel entre 2004 et 2007. Nous étions déjà tous convaincus de ses grandes qualités de musicien et tout autant de ses grandes qualités humaines. Encore merci à Bombino pour ces heureux moments de musique et d’amitié partagés autour d’un feu de camp, dans une auberge ou une cour d’Agadez !

Bombino en 2007 à l’auberge d’Azzel

Omara « Bombino » Moctar, né Goumour Almoctar, originaire de la région d’Agadez, aura 40 ans cette année, 40 ans d’une vie mouvementée, marquée par la précarité et la violence de cette région du monde. Il doit surmonter les épreuves vécues par les Touaregs lors de leurs rébellions successives et est contraint de s’exiler plusieurs fois. La guitare devient alors son moyen d’expression et c’est comme musicien qu’il peut aujourd’hui transmettre son message au-delà des frontières.

Dans les années 2000, des enregistrements le font connaitre en pays touareg, notamment sur les ondes de la radio d’Agadez. Des touristes comme nous l’apprécient sur place et parlent de lui.

Invité par Alain Morel, il arrive en France en août 2007 et donne huit concerts dans l’Isère (Grenoble, St-Marcellin, Venon) et dans la Drôme (Chabrillan, Dieulefit, Livron) : près de 600 personnes ont la chance et le plaisir de l’écouter ! Bombino est revenu donner des concerts dans la région, la dernière fois en 2015.

À la suite de sa rencontre en 2009 avec le réalisateur américain Ron Wyman, qui lui consacre le film documentaire Agadez, the Music and the Rebellion (2010), il enregistre un premier album de portée internationale, Agadez, en 2011. Cet album sera suivi de Nomad en 2013, puis Azel en 2016. Son dernier album, Deran, sorti en 2018, a été nominé aux Grammy Awards 2018. Il y chante la paix et une entente universelle entre tous les peuples.

Bonne écoute de cette musique envoutante, bonne lecture, et bon vent à Bombino !

Pour en savoir plus :

Un magnifique portrait, un bel article Bombino, la sérénité du désert, et une émission sur RFI à écouter en ligne :

Pour écouter sa musique :

Pour en savoir plus sur le film : https://phi-centre.com/evenement/bombino-fr/

Posted in Général | Leave a comment

Issalan n° 16

L’Issalan d’octobre 2019 est en ligne. Nous vous en souhaitons bonne lecture.

Posted in Issalan (le journal de l'association) | Leave a comment

Plaquette de présentation

Vous pouvez la télécharger à cet endroit et en faire un usage immodéré, l’imprimer et la diffuser autour de vous.

Posted in Général | Leave a comment

Meilleurs vœux pour 2020

Posted in Général | Leave a comment